Vers la version texte
Sommaire

Vous êtes ici: Francais - Nature/ Paysages - Welcome
Gebärdensprache Deutsch English Nederland Francais
 
 

Eaux courantes, les artères vitales du paysage

Les ruisseaux, une artère vitale dans notre paysage : c’est le thème passionnant de l’exposition située dans le Portail d’Information de Rurberg.

Différents types de ruisseaux coulent sur nos sites :

  • les ruisseaux naturels sur un lit caillouteux creusé au fond d’étroites vallées et
  • les ruisseaux de prairies sur un lit de sable et de gravier serpentant avec nonchalance dans de larges vallées.

Certains ruisseaux ont un débit plus ou moins important tout au long de l’année alors que d’autres peuvent être à sec en été (en particulier sur le site de Kermeter, pauvre en pluie).

Les eaux courantes constituent un élément du paysage naturel et ne nécessitent pas de mesures d’entretien. A certains endroits, l’être humain est intervenu : il a retenu, tubé ou endigué l’eau. Ces préjudices portés à la nature disparaitront peu à peu grâce à des mesures de réacclimatation au milieu naturel d’origine.

Sur les rives et dans les rivières vivent de nombreuses espèces végétales et animales caractéristiques de ce milieu (poissons, libellules, coléoptères d’eau, de nombreux plécoptères, éphémères et trichoptères, mousses de rivière).

Les sources représentent un écosystème important. Dans presque toutes les prairies et forêts, les eaux souterraines apparaissent à la surface sous forme de source coulant goutte à goutte. Une faune et une végétation spécifiques se sont développées dans l’eau des sources, constamment froide et riche en oxygène.

 
 



Vers le haut de la page