paramètres de la page
Langue: Français

Venez observer un inoubliable théâtre naturel

Près de Dreiborn, il y a les plateformes d’observation des cerfs. Ces points de vue tout particuliers donnent accès à un inoubliable théâtre naturel, pour les petits comme pour les grands, car ces plateformes d’observation vous permettent de contempler des cerfs. Au début de l’automne (notamment en septembre et en octobre), c’est la période de rut du cerf : son impressionnant cri (appelé brame) s’entend à des kilomètres à la ronde, dans les prairies, les vallées et les forêts. Là-bas, vous y verrez presque à coup sûr ces magnifiques porteurs de bois.
Une exposition consacrée à ces quadrupèdes imposants qui sont les plus grands animaux sauvages en liberté d’Europe centrale vous propose des modèles grandeur nature à toucher.

Pendant toute la période de rut du cerf, nos guides moniteurs sont présents sur les plateformes pour que vous soyez incollables sur les cerfs et leur environnement. Une paire de jumelles, un tabouret, des vêtements chauds, et vous êtes parés !

Mais ce n’est pas seulement pendant la période de rut du cerf que ces plateformes d’observation sont intéressantes : avec un peu de chance, c’est toute l’année que vous pourrez admirer les cerfs sur les hauteurs de Dreiborn.

Lorsque vous vous trouvez sur une plateforme d’observation, vous devez respecter les règles suivantes afin de ne pas déranger ou effrayer les animaux. Si vous respectez ces règles, pour vous-même et pour les autres, vous pourrez profiter pleinement de ce théâtre en pleine nature!

Conduite à adopter sur les plateformes d’observation :

  • Lorsque vous vous y rendez, et une fois sur place, observez le silence absolu
  • Portez des vêtements discrets et qui ne font pas de bruit
    N’emmenez pas de chien sur les plateformes (exception : les chiens-guides d’aveugles)
  • Sur les bancs, évitez tout mouvement brusque
  • Ne vous accoudez pas sur les vitres et ne marchez pas sur la surface située devant les plateformes
  • N’utilisez pas de source de lumière artificielle
  • Si possible, recouvrez votre visage par un foulard, une capuche, un chapeau, etc.
  • Ne mangez pas et ne buvez pas lorsque vous vous trouvez sur une plateforme
  • Lorsque vous quittez une plateforme, observez le silence absolu


Merci !


Informations sur l’accessibilité à tous

  • Les plateformes d’observation des cerfs sont conçues de manière à être accessibles en fauteuil roulant ; toutefois, étant donné que les chemins permettant d’y accéder sont pentus, nous conseillons aux personnes en fauteuil d’être accompagnées.

  • Pendant la période du rut, nous proposons aux visiteurs aveugles des panneaux d’information en braille ainsi que des objets à toucher. Pour en savoir plus, veuillez vous tourner vers les guides moniteurs présents sur place. Pour pouvoir côtoyer de près des cerfs, des chevreuils et des sangliers, des maquettes d’animaux à toucher ont été placées sur la partie gauche des plateformes.

Plan d’accès :

Si vous arrivez en bus, descendez au niveau de l’arrêt « Dreiborn Kirche, Schleiden ».

Si vous arrivez en voiture, veuillez vous garer sur le parking « Rothisch-Empore » situé à proximité immédiate des plateformes et qui fait l’objet d’une signalisation à Dreiborn. Sinon, vous pouvez aussi vous garer sur le parking « Burg Dreiborn » situé à l’entrée de la localité, ou sur le parking « Dreiborner Hochfläche », situé au sud-est. Ce dernier est éloigné d’environ 1,2 kilomètres des plateformes.

Le poste d’observation des oiseaux du lac de l’Urft

Entre Gemünd-Malsbenden et le mur du barrage de l’Urft, un poste d’observation invite à contempler au moyen d’une longue vue le vaste panorama sur le barrage et sur son univers ornithologique. Avec un peu de chance, vous pourrez voir des hérons cendrés, des grèbes huppés et des canards, sans oublier des cormorans.

Le cormoran a été chassé pendant des siècles, et, après la Deuxième Guerre mondiale, dans les terres de l’ouest de l’Allemagne, il avait disparu. Grâce à des mesures de protection prises à l’échelle nationale et internationale, cette espèce a pu se développer de nouveau en Allemagne comme en Europe centrale.

  • Deux longues vues de grande qualité, avec grossissement de 15 fois, sont installées à différentes hauteurs sur les postes d’observation des oiseaux. Ainsi, ce programme d’aventures naturelles est également accessible en fauteuil roulant.

  • Un tableau informatif accessible en fauteuil fournit des informations sur le paysage et sur les particularités de son univers ornithologique.

  • Le chemin qui mène de Gemünd au poste d’observation est plan et ferme.

De nombreuses espèces animales différentes ont élu domicile dans le paysage diversifié du Parc National de l’Eifel. Différentes espèces de pics se sentent très bien dans ces surfaces boisées protégées, et il n’est pas rare d’apercevoir par exemple des milans royaux ou des milans noirs ainsi que des cigognes noires sur le barrage de l’Urft. On trouve également des hérons cendrés, des cormorans et d’autres oiseaux dans les lacs, les rivières et les ruisseaux.